Notre Ami Claude

     Claude Pourchot

 

Notre ami Claude était un polyvalent de la moto; chacun connaît une partie de ses exploits motocyclistes mais bien peu connaissent l’ensemble de sa vie partagée entre sa passion de la moto , son travail et son dévouement auprès de sa maman qu’il a soigné jusqu’à son dernier souffle .

Concernant sa passion, pardonnez moi cette boutade mais Claude était à la moto ce que Obélix était à la potion magique, il est tombé dans la marmite quand il était petit .

En 1947 ses parents tiennent une concession Peugeot de cycles et motos à Fesches le Chatel et tout naturellement Claude passe son CAP et participe à un stage aux usines Peugeot de Baulieu en 1951. Tout jeune sur son P56 il a déjà ses idoles en Franche Comté : Georges Lacour, Jacques Collot en vitesse et les frères Vonin en moto cross ; il est bien vite entrainé à la pratique du moto cross par Emile Vonin et adhère au moto club de Valentigney.

Claude débute en compétition en 1954 en prologue à une course inter et enchaîne ensuite les déplacements au moyen d’une 203 Peugeot tractant la moto, une autre époque !!  Ses talents de fin pilote, d’excellent mécanicien et de metteur au point lui permettent de briller dans les épreuves sur des machines de route Peugeot transformées par ses soins en 175 puis en 250 .

Claude achète ensuite une Maico puis une Bultaco Métisse avec laquelle il obtiendra le titre de champion de Franche Comté en 1966 puis en 1967 avant de revendre la moto à un petit jeune du village Joël Corroy qui sera à son tour champion de Franche-Comté en 1968 avec cette moto. Claude arrêtera cette discipline fin 1968 au guidon d’une Montesa.

Le rêve secret de Claude reste néanmoins les épreuves de vitesse sur route ; il y tâtera en 1955 en terminant quatrième lors d’une course à Lyon sur sa 175 Peugeot devant des machines beaucoup plus performantes.

Au début des années soixante, une nouvelle discipline se développe en France mais surtout dans la région de Montbéliard : le trial. Dès 1961, les premières épreuves sont organisées avec le moto club de Montbéliard puis le moto club de Sochaux qui est créé en 1962. Claude bien sûr participe aux épreuves et à l’organisation de celles-ci avec les grands noms qui ont fait la réputation du trial en Franche-Comté : Claude Peugeot, Daniel Faivre, Robert Gay, Jacques Perrin, Jacques Totems ou encore Claude Coutard …

Après cette période compétition, Claude décide de continuer la moto avec des machines de tourisme mais toujours à tendance sportive. Avec ses Suzuki et Honda il sillonnera les routes de France et de bien d’autres pays parcourant des dizaines de milliers de kilomètres avec ses copains.

Ce n’est que bien plus tard, la nostalgie aidant qu’il s’oriente vers la moto ancienne rénovant et préparant quelques modèles qui ont bercé sa jeunesse : Peugeot 175 ou Bultaco Métisse. Membre très actif du Rétro Motos Cycles de l’Est Claude participait à de nombreuses manifestations : balades et démonstrations de motos anciennes tant en moto cross qu’en montées historiques. Dimanche, il allait prendre le départ de la dix-septième édition de la montée du Salbert … Il avait participé à toutes les précédentes.

Tous les motards qui ont connu Claude Pourchot ont perdu un ami véritable, discret, gentil, serviable, ayant de réels talents de préparateur et doté d’une mémoire exceptionnelle. Ses défauts et ses travers ??? J’ai bien cherché mais je n’ai rien trouvé .

 

Adieu Claude, ton souvenir restera à jamais dans nos cœurs .

 

                                                                                                      Denis Fleury

 



Les réactions

Avatar Patrick Finck

Salut à tous,
Avec un peu de retard, je vous présente à tous mes plus sincères condoléances quand à ce triste imprévu qui est arrivé alors que personne ne s'y attendais et que la manifestation se déroulait dans une ambiance exceptionnelle et comme à chaque fois.
C'est effectivement triste de perdre un ami de longue date avec lequel l'on a fait un grand bout de chemin.
Je tiens à remercier tous les organisateurs de cette belle manifestations pour leur amabilité, leur simplicité et leur gentillesse ainsi que tous leurs efforts afin de faire vivre ce petit monde de passionnés que nous sommes. Un grand merci et bravo à tous.
Sincèrement,

Patrick

Le 23-10-2015 à 20:31:42

Réagir